Rechercher

   
Contactez-nous
Vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact.
Cliquez ici

Présentation et programme de la formation BPJEPS – Animateur – Animation Sociale

Posté le 12/03/10Par Redaction 

Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et des Sports
spécialité Animateur mention Animation Sociale (AS)

Ce diplôme d’État enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (réf. RNCP 28557) est classé au niveau 4.

Cette formation en alternance au Brevet Professionnel de La Jeunesse, de l’Éducation Populaire et des Sports vise à qualifier des professionnels de l’animation techniciens de l’éducation populaire, capables de développer sur des territoires, des actions et des projets d’animation.

Ce Brevet Professionnel atteste l’acquisition d’une qualification dans l’exercice d’une activité professionnelle en responsabilité à finalité éducative ou sociale, dans les domaines d’activités physiques, sportives, socio-éducatives ou culturelles.

Télécharger

> les plaquettes des formations :

> le dossier de candidature en BPJEPS

 

Cette formation reçoit les financements :

 


La formation

Durée et modalité d’organisation

La formation comporte 1200 heures organisées en alternance : 600 h de formation en centre et 600 h de stage pratique.
Elle s’organise à raison de 7h par jour, 2 jours minimum de formation en centre par semaine. Dans l’organisation et contenu de cette formation, une mobilité européenne de 14 jours est prévue. L’inscription à cette formation implique de s’engager à y participer.
La formation est organisée pour un effectif de 8 à 22 bénéficiaires.

La formation est construite autour de 4 Unités Capitalisables (UC) correspondant au référentiel. Elle est précédée par une étape de positionnement.

Objectifs pédagogiques

UC 1 – Encadrer tout public dans tout lieu et toute structure

  • Communiquer dans les situations de la vie professionnelle
    > Produire des écrits professionnels> Adapter sa communication aux différents publics
  • Prendre en compte les caractéristiques des publics dans leur environnement dans une démarche d’éducation à la citoyenneté
    > Repérer les attentes et les besoins des différents publics
    > Choisir les démarches adaptées en fonction des publics
    > Garantir l’intégrité physique et morale des publics
  • Contribuer au fonctionnement d’une structure
    > Se situer dans la structure
    > Situer la structure dans les différents types d’environnement
    > Participer à la vie de la structure

UC 2 – Mettre en oeuvre un projet d’animation s’inscrivant dans le projet de la structure

  • Concevoir un projet d’animation> Situer son projet d’animation dans son environnement, en fonction du projet de la structure, de ses ressources et du public accueilli
    > Définir les objectifs et les modalités d’évaluation
    > Identifier les moyens nécessaires à la réalisation du projet
  • Conduire un projet d’animation> Planifier les étapes de réalisation
    > Animer en équipe dans le cadre du projet
    > Procéder aux régulations nécessaires
  • Évaluer un projet d’animation> Utiliser les outils d’évaluation adaptés
    > Produire un bilan
    > Identifier des perspectives d’évolution

UC 3 – Conduire une action d’animation dans le champ de l’animation sociale.

  • Organiser, gérer et évaluer les activités
    > Déterminer les objectifs et les modalités d’organisation de son action d’animation sociale en lien avec une équipe pluridisciplinaire
    > Intervenir en lien avec une équipe pluridisciplinaire dans le cadre du projet défini par l’organisateur
    > évaluer son action d’animation sociale
  • Encadrer un groupe dans le cadre des activités de l’animation sociale> Concevoir des démarches pédagogiques adaptées aux publics et aux contextes du secteur de l’animation sociale
    > Gérer la dynamique de groupe favorisant l’expression, le maintien de l’autonomie,la co-construction et la relation sociale
    > Accompagner les publics dans leurs projets dans une démarche participative
  • Accueillir les publics
    > Identifier et prendre en compte l’ensemble des caractéristiques du public et les attentes des personnes visées par l’action d’animation sociale
    > Organiser l’espace et la vie quotidienne pour favoriser l’autonomie, et le respect des différents rythmes de vie de chaque personne
    > Concevoir et mettre en oeuvre des situations favorisant la mise en relation des personnes et des groupes

UC 4 – Mobiliser les démarches d’éducation populaire pour mettre en œuvre des activités d’animation sociale

  • Situer son activité d’animation dans un territoire> Prendre en compte le projet de la structure, les ressources et les contraintes de l’environnement local dans un cadre réglementaire
    > Favoriser les relations avec l’environnement et l’interaction des publics avec celui-ci
    > Prendre en compte les intervenants professionnels ou bénévoles dans la conduite et dans l’évaluation de son activité d’animation sociale
    > Participer à des réseaux territoriaux d’acteurs sociaux, éducatifs et/ou culturels 
  • Conduire des activités d’animation> Concevoir et mettre en oeuvre des situations favorisant la participation, la socialisation et l’émancipation des publics
    > Concevoir et mettre en oeuvre des situations individuelles et collectives favorisant le vivre ensemble: respect, partage, échanges et participation à la vie du groupe
    >
    Adapter son action d’animation aux capacités physiques et psychiques de la personne
  • Maîtriser les démarches pédagogiques, les outils et techniques de la mention animation sociale en référence au projet de la structure
    > Maitriser des supports d’animation favorisant le développement ou le maintien de l’autonomie et de la relation sociale
    > Adapter les outils et techniques en particulier l’utilisation du numérique en respectant la sécurité physique et affective des publics et des tiers
    > Respecter la réglementation liée à l’activité 

Contenus et méthodes pédagogiques privilégiées

La formation en centre est constituée de séances de travail en présentiel alternant travail individuel, travail en petits et en grands groupes. Dans le programme de formation, une mobilité européenne de 14 jours est prévue. L’inscription à cette formation implique de s’engager à y participer.

  • Pratiques d’activités et analyse, 
  • Apports théoriques, rencontres de professionnels du champ de l’animation. 
  • Études de cas, échanges de pratiques. 
  • L’analyse de situations professionnelles vécues est menée tout au long de la formation et permet une prise de distance avec la pratique et le terrain.
 

Équivalences et passerelles

La personne titulaire d’un BPJEPS peut également préparer les concours de la fonction publique territoriale (éducateur territorial des activités physiques et sportives, animateur territorial) ou de la fonction publique hospitalière (animateur).

Pour accéder à la formation

Le public concerné

La formation BPJEPS Animation sociale  s’adresse à des personnes souhaitant exercer le métier d’animateur : Animateur social, Animateur de quartier, Animateur de prévention au sein de structures privées du secteur associatif (centres sociaux, associations de quartiers, maisons de retraites, établissement de soins mentaux, hôpitaux, instituts divers, écoles spécialisées), de collectivités territoriales, d’établissements relevant de la fonction publique hospitalière ou de la fonction publique d’État.
Ces personnes peuvent être en cours d’emploi ou demandeuses d’emploi.

 

Les pré-requis – Exigences préalables à l’entrée en formation 

Conformément à la règlementation, pour accéder à la formation, il faut :

  • Être titulaire de l’une des attestation de formation relatives au secourisme : PSC1, AFPS, PSE 1, PSE 2, AFGSU, SST
  • Attester d’une expérience d’animation de 200h min. ou être titulaire d’un diplôme figurant dans la liste « dispenses et équivalences » à l’article 6 de l’Arrêté du 09/11/2016 portant création de la mention « animation sociale » du BPJEPS spécialité « animateur », voir liste ci-dessous.

Liste des diplômes dispensant de la justification des 200 h d’expérience : CQP Animation Périscolaire ou Animateur de loisirs sportifs, BAPAAT, BAFA, BAFD, le BAC Pro SPVL, BAC Pro Agricole toutes options, Brevet professionnel délivré par le ministère de l’agriculture, BPJEPS, BAC pro ASSP, BEP ASSP, Titre professionnel Agent de médiation, Titre professionnel Technicien Médiation Services, Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale, Diplôme Professionnel d’Aide Soignant, Diplôme d’Aide Médico-Psychologique, Certificat d’Aptitudes Professionnels «Petite Enfance», Brevet d’Études Professionnelles «Carrières Sanitaires et Sociales», Brevet d’Études Professionnelles Agricoles «Service aux Personnes», D.E. Moniteur éducateur, le D.E. Accompagnement éducatif et social, le D.E. Auxiliaire de puériculture, D.E. ISF.

Modalités et délais d’accès

  • Transmettre un dossier d’inscription complet, comprenant les démarches de financement de la formation avant la date limite d’inscription. (cf. plaquette)
  • Accepter les Conditions Générales de Vente des Ceméa
  • Réussir les tests de sélection constitués d’une épreuve écrite et d’une épreuve orale. (cf. dates sur plaquette)

Lieu de la formation

Accessibilité aux personnes handicapées

Les locaux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. 
Concernant les questions d’accessibilité et d’adaptabilité de la formation aux personnes en situation de handicap,
merci de prendre contact avec nos référents handicap > Anthony PRIEM et Mounia REZZOUKI : handicap@cemeanpdc.org

Encourager la mobilité

Pour toutes difficultés liées à la mobilité territoriale, régionale, nationale ou européenne en lien avec la formation, merci de prendre contact avec notre référente mobilité > Rachel PELLIZZARI : rpellizzari@cemeanpdc.org


Tarif et financements

6300 € de frais pédagogiques (soit 10,50 €/h) + 75 € frais additionnels (1)(2)

(1) 15 € de frais de dossier remboursés si le bénéficiaire profite d’une prise en charge du conseil régional (PRF)
(2) 60 € de frais d’inscription exigible à l’entrée en formation (uniquement pour les salariés).

Modes de financement possibles

Le BPJEPS peut être financé dans le cadre :

  • d’un financement personnel,
  • d’un contrat d’alternance : apprentissage (avec le CFA ESSAS) ou professionnalisation
  • du plan de formation de l’employeur,
  • du Compte Personnel de Formation (CPF),
  • d’une prise en charge d’un OPCO (ex : Uniformation),
  • d’une prise en charge financée par le Conseil Régional pour les demandeurs d’emploi dans le cadre du Plan Régional de Formation (1)

Nos responsables de formation sont disponibles afin de vous aider à monter votre projet de formation.


Évaluation & validation de la formation

Modalités d’évaluation

Pour valider la formation, le candidat sera évalué à travers les épreuves suivantes :
  • Validation des UC 1 et UC 2 : Production de documents écrits personnels qui seront l’objet d’un entretien oral pour chacune des UC. Épreuve en centre de formation.
  • Validation des UC 3 et UC 4 : Production d’un document écrit, mise en situation professionnelle et entretien oral. Épreuve sur le lieu d’alternance

Validation des blocs de compétence

Il n’y a pas de durée de validité des UC validées.
Pour valider le BPJEPS et obtenir le brevet professionnel, le candidat devra valider l’ensemble des 4 Unités Capitalisables (UC).
Nous ne proposons pas de valider cette formation en VAE.

Taux de réussite

79,25 % des stagiaires BPJEPS de 2017 à 2019 formés aux Ceméa Nord-Pas de Calais sont certifiés (hors abandon).


Contacts

Ceméa Nord-Pas de Calais
11 rue Ernest Deconynck – 59000 LILLE
Tél : 03.20.12.80.00 / accueil@cemeanpdc.org

Secrétaire référente > Chaïnez BENDIF : cbendif@cemeanpdc.org
Responsable de la filière et des formations BPJEPS > Anne LERNON : alernon@cemeanpdc.org

Référents handicap > Anthony PRIEM et Mounia REZZOUKI : handicap@cemeanpdc.org
Référente mobilité > Rachel PELLIZZARI : rpellizzari@cemeanpdc.org
Référente qualité > Marie José MAIA FONTES : mjmaiafontes@cemeanpdc.org

Version au 29/06/2020