Rechercher

 

Culture

Posté le 12/03/10Par admin 

Des politiques et des pratiques culturelles pour tous pour grandir et s’ouvrir aux autres.

Démocratiser l’éducation culturelle par les pratiques artistiques

Les Ceméa défendent une conception éducative, sociale et émancipatrice de la culture. L’accès au patrimoine culturel, à la création artistique et aux lieux dédiés à la diffusion sont des droits fondamentaux pour tous et toutes. C’est aussi un espace potentiel de rencontre, d’ouverture et de prise de conscience. Les Ceméa mettent en œuvre cette vision, à travers leurs actions pour :

  • Favoriser les rencontres sensibles avec les productions artistiques.
  • Soutenir et développer des pratiques d’expression et les pratiques artistiques amateurs.
  • Permettre de se cultiver tout au long de sa vie.

    Pour les Ceméa, les actions de formation et d’accueil, sur des festivals notamment, sont des espaces privilégiés. Ils permettent rencontres et débats, et développent du lien entre les personnes : c’est un enjeu politique et démocratique. Les Ceméa affirment que c’est par ces projets d’engagements communs entre les publics, les artistes, les acteurs et actrices de la culture et de l’éducation, que la société fera face aux défis d’aujourd’hui : cultiver l’humanisme dans le rapport à l’autre

C’est pourquoi les CEMÉA participent à l’animation de réseaux culturels, à la formation, à l’accompagnement culturel, à l’expérimentation et l’organisation d’événements culturels, et au soutien à la création, à la production artistique et aux lieux culturels. 

Pour les Ceméa, les pratiques artistiques permettent à chacun de développer ses capacités d’expression et participent à la construction des enfants, des jeunes, mais aussi des adultes.

La promotion des pratiques d’amateurs constitue un levier de la démocratisation culturelle.