toutes nos formations BAFA BAFD ...
   
Rechercher

 

Militants

Présentation des CEMÉA et de leur projet

  • Les CEMÉA, mouvement d’éducation nouvelle, association d’éducation populaire, et organisme de formation professionnelle sont porteurs depuis plus de 70 ans, d’une large expérience sociale et collective.
  • Les CEMÉA reconnus d’utilité publique et sont agréés par les grands ministères de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, de l’Action sociale, de la Culture et de la Communication, des Affaires étrangères…

L’ÉDUCATION POUR AGIR

Les CEMÉA, Association nationale se sont donnés cinq grands objectifs :

  • Construire l’éducation nouvelle au 21e siècle.Faire vivre l’éducation formelle et non formelle,
  • Développer les pratiques culturelles et la lutte contre toutes les exclusions.
  • Agir dans les institutions pour la jeunesse et l’éducation populaire.
  • S’engager pour le développement durable et pour les solidarités nouvelles, entre les générations, en Europe et dans le monde.
  • Consolider les centres de vacances et de loisirs et se mobiliser pour le droit aux vacances pour tous.

Les CEMÉA sont organisés en réseau national, européen et international. Leur projet s »appuie sur les valeurs de l’éducation nouvelle et la mise en action des individus, par les méthodes d’éducation active. Les Ceméa sont un mouvement de personnes engagées dans des pratiques, pour transformer les milieux et les institutions. Il sont un organisme de formation offrant une diversité de stages ancrés dans les réalités quotidiennes de l’éducation, de l’animation, de la santé et de l’action sociale, et proposent des espaces de recherche et de rencontres articulésavec l’organisation de manifestations publiques.

Des principes, des valeurs. Il n’y a qu’une éducation…

Elle s’adresse à tous ; elle est de tous les instants. Tout être humain peut se développer et même se transformer au cours de sa vie. Il en a le désir et les possibilités. Notre action est menée en contact étroit avec la réalité. Le milieu de vie joue un rôle capital dans le développement de l’individu. L’éducation doit se fonder sur l’activité, essentielle dans la formation personnelle et dans l’acquisition de la culture. L’expérience personnelle est un facteur indispensable du développement de la personnalité. Tout être humain, sans distinction de sexe, d’âge, d’origine, de convictions, culture, de situation sociale, a droit à notre respect et à nos égards. La laïcité, c’est l’ouverture à la compréhension de l’autre dans l’acceptation des différences et dans le respect du pluralisme. C’est aussi le combat pour la liberté d’expression de chacun et contre toute forme d’obscurantisme, de discrimination, d’exclusion et d’injustice.

LES CHAMPS D’ACTION DES CEMÉA

  • Dans et autour de l’école
  • Les temps libérés et les loisirs
  • La culture et les médias
  • Les actios éducatives et le sociale
  • L’Europe et l’internationale

UN PROJET 2006-2009, Innover et agir pour l’éducation

Vous connaissez peut-être les CEMÉA comme un mouvement d’éducation nouvelle. Nous nous définissons aussi comme un mouvement d’éducation populaire. Notre association, en permanence adossée à des travaux de recherche-action, mettant en oeuvre les principes de l’éducation nouvelle par des méthodes d’éducation active, se transforme. Elle souhaite vous faire connaître sa démarche et son projet.

Les CEMÉA souhaitent être une association de militants de terrain, actifs et créatifs. Les CEMÉA du XXIe siècle serontclairs et audacieux dans leurs propositions pour l’éducation, pour l’enfance et la jeunesse, ouverts à différentes formes de militantisme, de collaboration, ouverts au dialogue et à la coopération avec tous les acteurs. Cette démarche a été adoptée par l’assemblée générale du 3 d écembre 2005, pour les années 2006-2009.

Les CEMÉA s’inscrivent profondément dans une démarche d’ouverture. Nous voulons échanger nos analyses avec des mouvements pédagogiques, associations, syndicats, partis politiques. Nous souhaitons solliciter des compétences extérieures : enseignants, fonctionnaires non enseignants, professionnels du secteur jeunesse, salariés du privé, chefs d’établissements, élus locaux ou nationaux, directeurs de services de collectivités territoriales, sociologues, historiens de l’éducation, chercheurs en sciences de l’éducation…

Les CEMÉA souhaitent aussi faciliter des espaces de démocratie participative auprès des populations, se rapprocher de leurs partenaires éducatifs, sociaux, culturels, souvent locaux, pour mutualiser les moyens et initier des actions communes, des plates-formes associatives locales d’éducation populaire. Nous souhaitons être au contact des écoles et des établissements scolaires, être une force de propositions innovantes et concrètes, dans et autour de l’école.

Toute personne qui se reconnaît dans nos idées et nos valeurs doit pouvoir adhérer aux CEMÉA, quel que soit son champ d’action, quelles que soient ses possibilités d’engagement. On peut venir aux CEMÉA simplement pour y faire un bout de chemin, le temps d’une réflexion, le temps d’une action, ou bien désirer un militantisme plus engagé. On peut adhérer aux CEMÉA sans en être pour autant un membre actif.

Le lien et l’identité communs entre tous ceux qui sont aux CEMÉA, c’est d’abord une conception des activités éducatives et de « l’agir » : partage et construction collective d’actions concrètes articulant mise en activité globale des personnes et maillage avec les environnements. La caractéristique de notre association, c’est qu’on agit tout le temps.

Vous en avez assez des discours sans fin sur l’éducation, des constats qui ne débouchent jamais sur rien de concret ? Vous voulez que réflexion et action se fertilisent, pour ne pas être un simple spectateur mais un acteur du système éducatif ? Les CEMÉA souhaitent vous mobiliser autour de leur projet.

Les équipes des CEMÉA dans votre région se tiennent à votre disposition pour en parler avec vous, pour organiser une rencontre de travail ou une réunion d’information.

Notre charte identitaire votée en Assemblée Générale Nationale de 2006