Rechercher

   
Contactez-nous
Vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact.
Cliquez ici

Rencontres Internationales en Avignon 2009, école St Ruf

Posté le 12/03/10Par admin 

Chaque année, un groupe de jeunes de 18 à 25 ans venant des quatre coins de monde se retrouvent dans une école et découvrent ensemble le festival d’Avignon. La majorité d’entre eux ont découvert le français pendant leurs études ou dans des ateliers théâtre. Ils ont gagné un concours, postulé auprès des ambassades, des consulats. Et les voilà dans cette grande aventure de rencontres, de découvertes culturelles.

Le projet de ce séjour est de permettre aux jeunes de vivre une rencontre humaine (entre eux, avec les artistes, avec les festivaliers), une rencontre artistique (découverte de 3 spectacles du IN, possibilités à leur initiative de vivre le festival OFF, des expositions), une rencontre avec une région et ses particularités ( une journée excursion est organisée dans la région ).
L’équipe propose tout au long du séjour des ateliers ( théâtre, danse, maquillage) permettant de préparer la découverte ou de revivre des moments des spectacles, des activités permettant à chaque jeune de pouvoir vivre un projet.

Cette année, 32 jeunes de 18 à 25 ans d’une vingtaine de nationalités différentes et 6 français se sont retrouvés 8 jours fin juillet. Grâce aux 3 spectacles, ils ont pu découvrir 3 lieux typiques : la Cour d’Honneur, la carrière Boulbon et le théâtre municipal ( théâtre à l’Italienne)
Nous avons rencontré, lors d’un temps dialogue animé par les CEMEA, la compagnie hollandaise qui a joué dans la Cour « Casimir et Caroline ». Ce temps a permis de mieux comprendre le spectacle, les prises de position du metteur en scène.

Un moment inoubliable fut la rencontre, dans notre lieu de vie « école St Ruf », avec Christophe Honoré. Nous avions auparavant regardé ensemble, en cinéma plein air, « les chansons d’amour » Ce film a été suivi d’un débat très riche car porté par les différentes cultures sur notre réaction face à la mort, l’homosexualité, les relations amoureuses.

Nous avons découvert son 1er spectacle « Les Tyrans de Padoue »Lors de la rencontre, les jeunes lui ont présenté leurs projets réalisés en ateliers et en lien avec les oeuvres de l’artiste sous forme de films, maquillage, saynètes. Un thé préparé par un jeune marocain a démarré le débat .

Encore aujourd’hui, les jeunes communiquent entre eux, s’échangent des photos. Pour la majorité des participants et des animateurs, la richesse humaine de cette rencontre restera gravée dans la mémoire.

Muriel Dekeister