Rechercher

   
Contactez-nous
Vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact.
Cliquez ici

Un festival du film décentralisé

Posté le 12/03/10Par admin 

Si le festival national du film d’éducation à Evreux, a accueilli  de nombreux spectateurs cette année, il a également reçu de nombreux militants des CEMEA de toute la France.  L’occasion, pour l’équipe organisatrice du festival national, de réunir l’ensemble du réseau autour de la question du festival du film d’éducation décentralisé.

C’est ainsi que chaque jour, entre deux projections de films, les militants ayant l’ambition de décentraliser l’évènement dans leur région, se sont retrouvés autour d’un café afin d’échanger sur les modalités d’un tel festival. Ce qui fut le cas pour les militants de notre région, tous faisant parti du comité de pilotage du festival du film d’éducation décentralisé dans notre région.

Benjamin Dubreuil (chargé de mission de l’Association nationale des CEMEA) était l’animateur de ces moments d’échanges avec la participation de Mina Fadli (responsable du département « politiques éducatives » des CEMEA de Haute-Normandie) et de Christian Gautellier (directeur des publications des CEMEA).  Ils ont pu répondre à l’ensemble de nos interrogations pédagogiques, organisationnelles et techniques.

Il semble que le festival prend une réelle dimension nationale aujourd’hui, après le succès de cette 5ème édition et une dimension régionale car nombreuses sont les AT qui prolonge l’évènement tout au long de l’année. Pour rappel, un festival décentralisé du film d’éducation c’est des projections publiques largement ouvertes qui s’appuient sur une programmation issue du palmarès des derniers festivals et dans l’esprit de celui d’Evreux, c’est-à-dire en invitant les réalisateurs à venir présenter leur film et associant, dans le cadre de tables rondes, divers intervenants susceptibles d’apporter leur expertise dans le champs thématique choisi.

Ainsi, un festival décentralisé se réédite sur Montpellier et d’autres vont naître en Auvergne, en région parisienne, du côté de Nantes, de Lyon, de Nancy et dans notre région du Nord Pas-de-Calais.
Le 5 et 6 mars 2010, le festival ouvrira ses portes à Villeneuve d’Ascq. Le détail de cet évènement, à ne pas manquer, vous sera précisé dans le prochain numéro du 118 de l’info.

Jay Baclet