Rechercher

   
Contactez-nous
Vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact.
Cliquez ici

Hommage à Yvan Druon

Posté le 12/03/10Par Amelie 

C’est un joli nom Camarade, c’est un joli nom tu sais..
Jean Ferrat

J’ai la tristesse de vous annoncer le décès d’Yvan Druon ce vendredi 30 octobre 2020. C’est une page d’Histoire de notre association qui se tourne. Militant associatif et politique Yvan, c’est une vie d’engagement au service des valeurs humanistes qui s’éteint. Après ses ami·e·s : Nadine, Claude, Jean-Pierre, Louis et Pierre, les CEMEA perdent à nouveau un de leurs piliers.

Instituteur de formation Yvan s’est très vite engagé aux Ceméa et en politique au parti communiste. Permanent aux Ceméa Nord-Pas de Calais pendant plus de 20 ans, il a formé nombre d’entre nous aux valeurs de l’éducation nouvelle et de l’éducation populaire. Il a été à l’origine de nombreux chantiers innovants au sein de notre association : création d’un secteur insertion et développement local, formation à la parentalité, développement de la formation professionnelle…

Sa direction des stages BAFD et BAFA, notamment dans sa seconde maison de Marconne à côté d’Hesdin, a marqué des générations de formateurs, d’animateur et de directeurs. Handballeur il avait cet esprit collectif.

Enfant du bassin minier, défenseur des classes populaires, Militant communiste Yvan s’est totalement impliqué au sein de sa ville de Harnes. Conseiller municipal, puis Maire en 1991 jusqu’en 2008, Yvan a œuvré sans cesse pour nos valeurs d’éducation pour tous. Il a su développer la politique en faveur de l’enfance, de la jeunesse, des personnes âgées, des plus défavorisés.

Conseiller général du canton d’Harnes de 1995 à 2015, membre de la Commission permanente, il fut vice-président de la Commission chargée des politiques sociales et familiales, de la santé et de l’insertion sociale. Toujours engagé en faveur de l’égalité de tous.
Parallèlement à son engagement politique il fut président des CEMEA quelques années. Présidence qui a marqué un certain nombre d’entre nous.

Merci Yvan pour ton engagement, merci pour ton humanisme, merci pour ce que tu nous as transmis.

Nous nous associons à la peine de Martine, de Stéphanie et Jérôme, de ses petits-enfants et de ses proches.

Arnaud CALONNE
Directeur des Ceméa Nord-Pas de Calais

Quand tu jouais dans les dunes
Sur ton cheval de bois
Moi, je frangeais d’écume
La plage sous tes pas

Sable du temps, voix de l’oubli
Bercent les nuits
Où s’entend et se perd
Le vent vert de la mer

Quand tu étais monarque
Au royaume des vents
Moi je portais la barque
Des rêves de vingt ans

Quand dans tes longs voyages
Tu sillonnais le ciel
Moi je restais bien sage
Et les ports tout pareil

Quand les cloches sonnèrent
Ce n’était plus qu’un glas
Moi, je me fis amère
Et l’océan pleura

Sable du temps (paroles J. Riondet, musique P. Amiot)