Rechercher

   
Contactez-nous
Vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact.
Cliquez ici

Rencontre avec la chorale de Beihang de Pékin

Posté le 12/03/10Par Redaction 

Du 08 au 09 octobre 2019, les Ceméa NPDC ont accueilli au sein de leurs locaux une délégation d’étudiant.e.s chinois.e.s afin d’initier une rencontre et tisser de futurs partenariats. 

 

Durant ce bref séjour, la délégation avait un programme chargé entre la visite du lycée Pasteur, du conservatoire de Lille où ils.elles ont pu suivre des cours de danse et de musique, mais aussi parcourir les rues de Lille afin de découvrir l’architecture locale. Au cours de ce séjour, nos invité.e.s furent encadré.e.s par Rachel Pellizzari, responsable du pôle Europe et relations internationales aux Ceméa, et par Antoine Louchez, en service civique dans le même secteur.

Nous avons interviewé Mme Pellizzari à cette occasion :

« Durant la conférence du réseau Route NN, qui a eu lieu en Juin dernier dans les locaux des Ceméa, notre partenaire allemand, qui travaille pour la ville de Cologne, est venu nous rencontrer afin de peaufiner l’organisation d’un accueil d’éducateur.rice.s de jeunes enfants. Il m’a parlé d’une délégation chinoise qui allait venir à Cologne, ville jumelée avec la ville de Pékin. Comme ils sont en quête de nouveaux partenariats il m’a dit que ce serait une bonne idée que les Ceméa organise leur accueil en France. Donc on a travaillé sur le programme de leur séjour. Très rapidement j’ai été mis en relation avec l’ONG chinoise localisée à Cologne, qui travaille sur ces échanges qui promeuvent la diversité culturelle et l’éducation en Allemagne et en Chine.

Leur accueil du 08 au 09 octobre à Lille a débuté par la visite du lycée Pasteur de Lille qui a un partenariat avec le conservatoire pour favoriser la formation musicale des musiciens. Arrivé.e.s
au lycée, il y avait une petite réception suivi d’un mini-concert d’un quart-d’heure proposé par deux élèves français.

Au lycée Pasteur ils.elles ont pu voir des cours aussi bien de danse que d’instruments. Les chinois.e.s ne comprenaient pas pourquoi on leur offrait ce concert et qu’ils.elles ne puissent pas chanter en retour. Spontanément ils.elles ont chanté, en russe notamment. Ils.elles ont fait de même au conservatoire, ça a provoqué l’improvisation d’une séance d’échauffement et de chant. C’était très rigolo.

Le mardi 08 on les accueille aux Ceméa parce qu’on avait envie de faire un petit apéritif dinatoire pour leur souhaiter la bienvenue. Ils.elles sont demandeur.euse.s de partenariat et d’échanges avec la France. D’ailleurs ils.elles nous ont déjà sollicité pour aller les rencontrer en Chine. C’était aussi l’occasion de provoquer une rencontre avec nos partenaires institutionnels, éducatifs, etc. Cette réception a pour but de susciter de futurs projets entre les personnes présentes.

On a accueilli cette délégation d’élèves, parmi eux.elles douze chantent dans une chorale qui est très connue : la chorale de la Cité Interdite, qui a gagné pas mal de prix dans plusieurs pays, notamment en Europe. L’idée était de les faire chanter car en recevant cet accueil ils.elles avaient aussi envie d’offrir quelque chose en échange. On a donc eu le plaisir de les entendre chanter un chant traditionnel chinois. »

 

 

 

 

 

 

Mariette Hondermarck, service civique Web Reporter,

et Antoine Louchez, service civique Action Europe et International