Rechercher

   
Contactez-nous
Vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact.
Cliquez ici

Regroupement national petite enfance

Posté le 12/03/10Par admin 

(22 AU 24 JANVIER 2010 – CREPS DE DIJON)
« Quel temps pour le jeune enfant ? Quelle place pour l’adulte ? »

Le regroupement national « Petite Enfance » se tiendra du vendredi 22 au dimanche 24 janvier au CREPS de Dijon. Rendez-vous vendredi, à partir de 17h, pour installer l’espace « ressources » (vos outils et documentation). Nos travaux commenceront samedi, à 9h30, et se termineront dimanche, à 15h30.

Ce regroupement poursuit la dynamique engagée au sein de notre mouvement autour des questions liées à la petite enfance. Il permettra aux militant(e)s investi(e)s dans ce champ de trouver un espace commun d’échanges et d’analyse sur des enjeux politiques et pédagogiques, et permettra de trouver un lieu favorisant la construction collective.

La thématique centrale de notre regroupement national sera celle du « temps », le temps biologique, le temps psychique, le temps social pour le jeune enfant et son développement. Et donc les conditions éducatives, relationnelles et sociales à réunir pour un développement harmonieux. Quelles attitudes des professionnels, quelles attentions, quelles formations ?

Pour nous aider dans cette réflexion nous avons sollicité Sylviane GIAMPINO, psychologue clinicienne et psychanalyste, animatrice du collectif « Pas de zéro de conduite ».

Programme

Vendredi (fin d’après-midi) : accueil et installation de la documentation et des outils apportés pour l’occasion (tout ce que vous avez envie de partager dans notre espace ressources).
Samedi matin :

9h30 accueil du public,
ouverture – 10h-11h30 conférence, ouverte aux professionnels et au public, avec Silviane GIAMPINO

Mini-Pause
afin de préparer les questions-débats à poser à Silviane GIAMPINO

Echange et débat jusqu’à 12h30

Apéritif et déjeuner (à partir de 13h)

Samedi après-midi : 14h-18h
« Le temps d’une démarche autour d’une thématique, par région »

1. Affichage d’un visuel autour d’une des thématiques proposées (préparée en amont par les différentes régions) et prévoir un texte de référence (15 copies qui pourront être distribuées aux participants des ateliers) ;
2. Ballade autour des ateliers ;
3. Introduction et présentation des visuels par les différents groupes ;
4. Temps de choix des ateliers, pour les participants ;
5. Ateliers d’une durée de 1 à 2 heures ;
6. Clôture : chaque groupe donne une restitution de 5 min.

Samedi soir : à partir de 18h
Découverte de Dijon

19h30 Rendez-vous aux Ceméa pour une dégustation des produits du terroir et Dîner

Après le dîner possibilité d’un temps autour de l’exposition sur l’Inde et le Niger, organisée par l’AT de Bourgogne : espace de jeux et d’échanges informels.

« Un temps de chant » : que chaque région pense à apporter un chant, avec plusieurs copies des paroles qui seront distribuées

 

Dimanche matin
(9h-11h30),
au choix :

– La projection du film « Assistante maternelle : un métier en devenir » (environ 1h), poursuivi d’un échange-débat autour du film et son utilisation en formation ;
– Découverte et pratique de l’eutonie(*) avec Sylvie Fournier (eutoniste professionnelle).

Fin de matinée : un temps « documentation », possibilité de consultation

12h – Déjeuner

Dimanche après-midi (13h-14h30) : Bilan

– 30 min d’échange par petits groupes (autour des « temps forts » et des « temps à travailler »), avec pour objectif une trace écrite ;
– 30 min pour la présentation d’une « carte postale humaine » = une posture et une évocation sonore (mot, chant,..) qui évoque le week-end.

Rangement des locaux (départ à 15h30)

JEAN-FRANÇOIS MAGNIN

*(Le  mot  « EUTONIE » (du grec eu = bien, harmonie, juste, et tonos = tonus = tension) a été créé par Gerda Alexander, en 1957 pour traduire l’idée d’une « tonicité harmonieusement équilibrée et en adaptation constante, en rapport juste avec la situation ou l’action à vivre ». Dès 1943, Gerda Alexander forme des générations d’élèves professionnels venant de nombreux pays d’Europe (et Israël), à Copenhague. Grâce à ses liens avec les CEMEA elle enseigne également en France).