Rechercher

   
Contactez-nous
Vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact.
Cliquez ici

Retour sur l’exposition de Pascal Michaud aux Ceméa

Posté le 12/03/10Par Redaction 

Une trentaine de personnes s’était rassemblée le jeudi 22 novembre 2018 pour découvrir L’esprit et la matière, la toute dernière exposition de Pascal Michaud, dans les locaux des Ceméa NPDC.

Don Quichotte

Puisant autant dans l’imaginaire collectif que dans ce qui l’entoure, Pascal Michaud signe une exposition d’art brut homogène. « Il est un peu multi-casquette, de la musique au conte, du conte à la construction de bric et de broc » dépeint Gladys Mondière, responsable des formations Travail social, santé mentale et psychiatrie aux Ceméa NPDC.

Après les explications de l’artiste, les curieux inspectent des œuvres uniques

Pascal Michaud prend le temps d’échanger avec son public

En présence de quelques militants, salariés ou simple curieux, l’artiste a commencé par présenter ses œuvres une à une, avant de se prêter au jeu de la discussion. « Les œuvres qui sont là sont des œuvres qui viennent subitement » avance timidement Pascal Michaud. « Les pièces se sont vraiment présentées à moi telles quelles ».

Pas avare de détails de conception, Pascal Michaud affirme s’inspirer de l’imaginaire des contes. « Je m’inspire de la mythologie au départ, avec, par exemple, le symbole des deux serpents, des deux dragons. Tout ça pour vous dire que c’était profondément ancré en moi, en nous ».

Les matériaux mis en œuvre sont aussi divers que variés, « il y a du lierre, de la corde à piano, des cordes de guitare, des cloches » alors que d’autres sont faites de bois d’if ou de métal. « J’ai écumé presque tous les livres sur la protection des métaux ! » confie Pascal Michaud. « J’ai repris des techniques et des procédés des anciens, pour protéger mon métal ». Concernant les photographies elles aussi exposées, l’artiste attire l’attention sur une photo prise à 75 mètres de haut sur le phare de Gatteville, « le phare le plus haut de France ».

Petits et grands se sont réunis aux Ceméa ce soir-là

Alors qu’une sculpture semblait intriguer le public attentif, Pascal Michaud expliquait : « Cette table est une inspiration d’un tableau de Van Gogh, La Nuit Étoilée […] cette œuvre est à l’échelle, faite en fer forgé, je ne vous raconte pas le nombre d’heure qu’elle m’a demandé ! » sourit-il.

Un moment convivial autour d’un apéritif s’est ensuite déroulé, pour le plus grand plaisir des participants.

Et on a même le droit de toucher (sous surveillance bien sûr)

Vous avez manqué l’exposition et vous ne souhaitez rater le prochain évènement ? Consultez régulièrement notre site internet www.cemea-npdc.org ou contactez-nous à l’adresse suivante : communication@cemeanpdc.org.

 

Madeleine Le Page & Thibaut Copleux

Services Civiques Reporters de la vie associative